Education

Depuis le 1er janvier 2013, la Communauté d’Agglomération assure des liens étroits avec l’école internationale, les collèges et lycées du territoire communautaire.

Ecole internationale

La DLVA favorise l’accès des élèves de ses communes membres à l’école internationale selon les critères de langues arrêtés par l’établissement. Elle prend en charge les coûts de scolarisation des élèves des écoles primaires du territoire.

Le 21 novembre 2006, l’accord international ITER a été signé entre les parties membres au Palais de l’Elysée. Les pays partenaires fourniront pendant plusieurs décennies une équipe internationale résidente de chercheurs et techniciens dont la présence génère des besoins de scolarisation spécifiques.

Dans ce contexte, l’implantation à Manosque d’une structure d’enseignement international adaptée à la diversité des publics scolaires attendus, européens et non européens, s’imposait. L’ouverture de cette école internationale constitue la réponse des autorités françaises à l’un des engagements majeurs pris par les parties signataires de l’accord ITER.

Outre sa mission d’accueil des enfants des employés d’ITER Organisation, l’école s’ouvre également à la population locale et régionale en accueillant des élèves du bassin de vie de Manosque et plus largement de la Région Provence-Alpes-Côte-D’azur. L’Ecole Internationale permet ainsi un enrichissement pédagogique et culturel du territoire.

Le dispositif d’enseignement, allant de la maternelle au Baccalauréat, compte actuellement 6 sections linguistiques (anglais, allemand, espagnol, italien, chinois et japonais) dans lesquelles les enseignements sont dispensés selon le principe de la parité : 50% en langue française et 50% dans la langue de section. De plus un vaste éventail d’enseignement en  langues vivantes est offert tout au long de la scolarité (français Langue Étrangère dite FLE, anglais, allemand, espagnol, italien, chinois, japonais, russe, hindi et coréen).

Conditions d’admission à l’école internationale

Les candidatures des élèves dont les parents ne travaillent pas dans le cadre du Programme ITER sont examinées en fonction de critères linguistiques dans la limite des places disponibles.

Durant le second trimestre de chaque année, le Directeur Académique des Services de l’Education nationale des Alpes-de-Haute-Provence, diffuse une circulaire annonçant les classes ouvertes pour la rentrée scolaire suivante aux candidatures des élèves dont les parents ne travaillent pas au sein d’ITER Organisation.

L’ouverture à l’inscription au sein de ces classes est déterminée en fonction de la capacité d’accueil de l’Ecole Internationale. Les élèves doivent passer des tests linguistiques dont l’objectif est de s’assurer qu’ils sont en mesure de suivre les apprentissages qui sont dispensés à 50% dans la langue de section.

Les fiches d’inscription aux tests sont disponibles sur le site Internet de l’Ecole Internationale dans les jours qui suivent la parution de la circulaire de l’Inspection Académique des Alpes-de-Haute-Provence.

Collèges et lycées

La Communauté d’Agglomération participe aux conseils d’administration dans tous les établissements du secondaire du territoire afin d’assurer la cohésion et l’harmonisation des relations entre l’Éducation nationale et le Service Public Territorial.

Les représentants de la Communauté d’Agglomération siègent aux conseils d’administration des établissements d’enseignement secondaire du territoire.

Par ailleurs, la DLVA finance les clubs sportifs et foyers sociaux éducatifs des collèges et lycées. Les demandes de subventions sont arbitrées chaque fin d’année dans le cadre d’une procédure mise en oeuvre par le service éducation.

Infos pratiques

Accueil DLVA

Le contenu de mon accordéon :

  • 04 92 70 34 00
  • accueil@dlva.fr
Ecole internationale
  • 04 92 74 23 11
  • ce.0040543u@ac-aix-marseille.fr