Les transports des matières dangereuses

Le transport des matières génère un risque lié directement à la dangerosité des produits transportés. C’est un risque industriel particulier. Tous les produits utilisés au quotidien, comme les carburants, le gaz ou les engrais, peuvent présenter des risques pour la population ou l’environnement. Les risques sur la DLVA sont liés aux axes routiers principaux et les voies ferrés, au transport par canalisations (gazoduc, transethylène, pipeline) qui traversent le territoire.



Pictogramme les transports des matières dangereuses La réglementation

Avant d’acheter un terrain ou d’effectuer des travaux, renseignez-vous sur les servitudes de canalisations. Faire une demande de renseignements et d’intention de commencement de travaux (par le maître d’œuvre ou le maître d’ouvrage) aux exploitants par le guichet unique.

 

 

Les bons réflexes


Avant

  • Savoir identifier un convoi de matières dangereuses
  • Connaître les dispositifs d’alerte



Pendant

Vous êtes témoin d’un accident TMD

  • Baliser les lieux du sinistre
  • Faire éloigner les personnes situées à proximité
  • Ne pas fumer
  • Donner l’alerte aux secours (18 ou 112) et suivre leurs consignes

En cas de fuite de produit

  • Ne pas entrer en contact avec le produit (si contact, se laver et si possible se changer)
  • Quitter la zone de l’accident perpendiculairement à la direction du vent pour éviter un éventuel nuage toxique
  • S’enfermer dans un local clos, en calfeutrant soigneusement les fenêtres et les aérations
  • Arrêter la ventilation, la climatisation et le chauffage
  • Ne pas téléphoner
  • Ecouter la radio (Tableau fréquences radio)
  • Ne pas aller chercher vos enfants à l’école


Après

 

  • A la fin de l’alerte, aérer tout le bâtiment
Le saviez-vous ?
Un pétrolier qui transporte 80 000 tonnes de fioul correspond à 27 000 camions citernes de 3 tonnes.

Informations supplémentaires