Actualités

Pose de la première pierre du projet Eco-campus Méditerranée

 

ecocampus-28octobre2015En présence de ses partenaires, la DLVA a posé la première pierre de l'Eco-Campus Méditerranée. Situé à Sainte-Tulle, ce projet d'envergure porté par la Communauté d'Agglomération Durance Luberon Verdon rassemble un nombre important d'acteurs majeurs de la vie économique, parmi lesquels l'Etat, la Caisse des Dépôts, la Région PACA, le Département des Alpes-de-Haute-Provence, la Chambre de Commerce et d'Industrie, la Chambre des Métiers, l'ADEME... des partenariats ont également été développé avec le CEA, l'UIMM, l'UIC, l'IRFEDD, EDF, Capénergies...
L'Eco-campus Méditerranée est un centre de formation et d'apprentissage dédié aux énergies renouvelables et alternatives. Ce projet a bénéficié d'un soutien financier de 3,4 millions d'euros du Programme d'Investissements d'Avenir, au titre de l'action « Investir dans la formation professionnelle en alternance », gérée par la Caisse des Dépôts pour le compte de l'Etat.

 Les formations du CFA concerneront l'installation, la maintenance et le démantèlement des installations, la maîtrise de la demande en énergie des bâtiments ou encore la commercialisation de biens et services dans le secteur de l'énergie et de l'environnement. La Chambre de Commerce et d'Industrie compte implanter son CFA dès le 4ème trimestre 2016, et envisage d'y installer un certain nombre de formations de types universitaires, venant créer un véritable parcours de formation global.

Plus qu'un campus, ce site est prévu comme un véritable pôle lié aux énergies décarbonées, et devrait également accueillir une pépinière d'entreprises dont l'activité sera directement en lien avec la formation prodiguée. L'Eco-Campus Méditerranée, projet d'un montant de 10 millions d'euros est financé par l'Etat (3,4 M€) dans le cadre du Programme d'Investissements d'Avenir et bénéficie de subventions du Conseil Régional (1,395 M€) et du Conseil Départemental du 04(0,5M€). La DLVA finançant pour sa part l'opération à hauteur de4,7 M€. Le chantier devrait durer un peu moins d'une année, l'objectif étant d'assurer une rentrée en 2016.

 Zoom sur ’action « Investir dans la Formation professionnelle par Alternance » du Programme d’Investissements d’Avenir, piloté par le commissariat général à l’Investissement
Dotée d’une enveloppe de 450 millions d’euros, l’action « Investir dans la formation professionnelle par alternance », dont l’appel à projets est désormais clos, est gérée par la Caisse des Dépôts pour le compte de l’Etat. Cette action comprend deux volets. Le premier volet «Modernisation de la formation professionnelle par alternance» est dédié au montage de projets ambitieux en termes de formation, de méthodes pédagogiques, de partenariats entre organismes de formation initiale et continue, entreprises, collectivités territoriales, universités, lycées professionnels. Le deuxième volet est consacré aux projets d’hébergement. A fin juin 2015, l’intégralité de l’enveloppe a été investie au titre des deux volets.

Pour en savoir plus :
www.caissedesdepots.fr/activites/investissements-davenir
http://investissement-avenir.gouvernement.fr/

 

 

 

Informations supplémentaires